Les diverses conditions pour obtenir un crédit gratuit

Les diverses conditions pour obtenir un crédit gratuit

Chaque établissement de crédit, banque ou organisme prêteur, dispose de ses propres conditions d’acceptation de demande de prêt gratuit. À rappeler qu’un crédit est la mise à disposition d’une somme d’argent consentie par un créancier à un débiteur. En ce sens, il est fondé sur la confiance du prêteur en la possibilité de remboursement de l’emprunteur. En général, un crédit est assorti d’un taux d’intérêt, mais il existe aussi un autre type de prêt dont le taux est nul : le crédit gratuit.

Les principales caractéristiques d’un crédit gratuit

Un crédit gratuit est un prêt destiné à vous faciliter la vie. Son taux d’intérêt est à 0% et la somme à rembourser correspond exactement à la somme empruntée. C’est l’un des principaux atouts d’un crédit gratuit. En principe, il est proposé spécialement dans les centres commerciaux ou sur d’autres lieux de vente comme les grands magasins et les grandes surfaces.

Faisant partie des crédits à la consommation, ce genre de prêt dispose d’autres caractéristiques intéressantes. Tout d’abord, il se distingue de par sa durée qui est supérieure à trois mois et que son montant maximum est limité à 75 000 €. Ensuite, il est proposé par un organisme financier en collaboration avec un grand magasin de vente. Pour information, chaque offre de crédit à taux 0% doit stipuler expressément « crédit gratuit ».

Une possibilité de frais malgré la gratuité

En effet, un crédit gratuit peut être accompagné de frais, en particulier les frais de dossier. À ce propos, l’emprunteur doit rester vigilant quant aux divers frais qui accompagnent le crédit gratuit. Cette démarche est importante afin de s’assurer que ce dernier ne sera pas plus cher qu’une autre offre de prêt à la consommation.

Par ailleurs, il faut noter que, si le crédit est gratuit pour l’emprunteur, c’est que quelqu’un d’autre paye les intérêts : un établissement financier ou bien le vendeur du bien. Ces types d’organismes réduisent alors leur marge pour arriver à un tel objectif. C’est pourquoi les publicités d’un crédit gratuit doivent mentionner qui prend en charge le coût de cette prestation à taux 0%.

Les réglementations pour obtenir un crédit gratuit

Comme il s’agit d’un prêt à la consommation, le prestataire proposant ce crédit est contraint de remettre au préalable à sa clientèle une offre de prêt prévoyant un délai de rétractation. Autrement dit, un vendeur de bien financé par un crédit gratuit se trouve dans l’obligation de transmettre à l’emprunteur une fiche d’information pré-contractuelle. Ce type de document standardisé contient l’ensemble des informations essentielles du crédit (le nom et l’adresse de l’établissement financier et ceux du client, le montant emprunté, le taux à 0%, etc.)

Si vous approuvez la proposition, le vendeur vous propose une offre de contrat de crédit qui reprend tous les éléments indiqués dans la fiche d’information pré-contractuelle et les dispositions générales du prêt. À savoir qu’une fiche de dialogue avec le client est à établir en cas de crédit sur un lieu de vente. Cette initiative lui permet de savoir tous les éléments relatifs à la capacité de remboursement de l’emprunteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *