Les frais liés à votre crédit logement

Les frais liés à votre crédit logement

Il faut prévoir pour un crédit logement toute une série de frais dont vous devrez vous acquitter. En effet le crédit logement nécessite un enregistrement effectué par un notaire. Ce qui engendre beaucoup de frais dont une quotité sera payée à la banque et une autre au notaire.

Les frais de notaire

A l’instar de l’acte de l’acquisition, celui crédit nécessite un enregistrement par un notaire. Vous devrez vous acquitter de plusieurs frais comme : les droits d’enregistrement, les honoraires, les droits d’inscription hypothécaire et les frais d’acte proprement dits. Sur https://www.rachat-et-credit.com/, vous pouvez trouver d’autre informations sur le crédit immobilier.

Les droits d’enregistrement

Ces derniers sont estimés à 1% de la somme prêtée, taux auquel s’ajoutent les ‘’dépendances’’ à hauteur de 5-10% du montant u prêt. A cela s’ajoute aussi le ‘’droit d’écriture’’ qui est de 50 euros.

Les honoraires

Cela renvoie à la contrepartie du travail effectué par le notaire. Fixé par la loi, ce montant ne peut être ni augmenté, ni diminué. Par conséquent, essayer de trouver un notaire avec des honoraires plus bas est peine perdue. Le paiement se fera suivant un pourcentage de la somme en tranches dégressives. Une tranche plus élevée entraine donc un plus bas pourcentage. Vous paierez moins d’honoraires pour les prêts sociaux. Notez également que la TVA est due sur les honoraires.

Les frais d’acte

Les frais d’acte sont constitués par les frais relatifs aux recherches urbanistiques, les droits de timbre et les demandes d’attestation. Dans ce cas pareillement, la somme due sera fonction du prêt et des dépendances. Une rémunération sera également due au conservateur des hypothèques. Celui-ci a la charge de s’assurer qu’aucune autre hypothèque ne vienne grever le bien en question. Vous devrez également payer la TVA sur les frais d’acte.

Le droit d’inscription

Le droit d’inscription ou droit hypothécaire représente une taxe de 0,30% sur le montant du prêt et les dépendances.

Les frais bancaires

Appart différents frais de notaire, on peut aussi compter plusieurs frais bancaire liés au crédit de logement !

Les frais de dossier

Vous devrez aussi payer des frais à la banque pour bénéficier d’une hypothèque en sus des frais de notaire. La loi a fixé un plafond légal 500 euros depuis le 1er avril 2017. Le plafond pour les frais de dossier d’un crédit pont sans hypothèque est fixé à 300 euros.

Les frais d’estimation

Vous devrez peut-être débourser quelques centaines d’euros pour les estimations d’un expert au cas où la banque jugerait nécessaire de s’informer sur la valeur effective de votre bien pour être convaincue qu’elle sera suffisante à rembourser le prêt en cas de défaillance de votre part.

L’assurance solde restant dû

Cela constitue une sorte de protection face au décès d’un emprunteur avant la fin du crédit hypothécaire. Dans ce cas les éventuels co-emprunteurs ou les héritiers ne seront pas tenus du remboursement de la part du défunt. Cela constitue donc une sorte d’assurance décès. De nombreuses banques proposent des offres plus alléchantes en cas de souscription à une assurance solde restant dû.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *